Au programme : Bertrand Betsch, Daisuke Miyatani, Chébran, Sourdure, Agnes Obel,  Laurent Ancion et  Manysheva.

Bertrand Betsch – Tout Doux

Doux mais doux-amer le nouvel album de Bertrand Betsch (assurément un de ses meilleurs !) qui révélera une écriture très soignée pour un auteur qui n’a jamais été aussi proche de Souchon. (Microcultures)

Daisuke Miyatani – diario (2018 remaster)

Réédition du premier album Daisuke Miyatani. Au programme : guitare acoustique, field recordings, xylophones et quelques délicates nappes électroniques. C’est beau, c’est poétique, c’est japonais ! (Schole rec.)

CHEBRAN French Boogie 1981​-​1987 volume 2

Le premier volume des excellentes compilations Chébran de chez Born Bad dédiées au disco funk des années 80 était un régal, le second est encore une belle bouffée de nostalgie. (Born Bad records)

Sourdure – L’Esprōva

Découvert notamment à la souterraine, le groupe Sourdure, repend le répertoire traditionnel occitan en mode musique expérimentale. C’est toujours aussi étonnant. (Les Disques du Festival Permanent)

Agnes Obel – Late Night Tales: Agnes Obel

La fameuse collection Late Night Tales invite la danoise Agnès Obel à faire sa sélection. Recueillement obligatoire ! (Late Night Tales)

Laurent Ancion – Tout au bord

Une voix, des voix, du piano, et quelques arrangements pour un album de chansons fraîches et touchantes où il est souvent question de beaux sentiments. (Freaksville records)

Manysheva – Alataou

La Russe Valentina, fan des Cocteau Twins mais à la voix de Kate Bush, sort son premier album sous le nom de Manysheva. On y découvrira une pop électronique charmante. (Kwaidan Records)