Les fans de Benjamin Schoos peuvent se réjouir car le bruxellois vient de rééditer sur son label Freaksville ses premières compositions.

Ces Early Works de Benjamin Schoos, ce sont des titres de ses débuts parus entre 1997 et 2003, quand celui-ci avait une vingtaine d’années et écoutait Ween, Beek et Eels mais aussi Frank Black, Grandaddy, Jad Fair ou Smog. Des noms qui apparaissent en filigrane dans ses compostions dont certaines semblent nettement orientés « indie rock » par rapport à celles qu’il composent depuis une dizaine d’années.
Une jolie parenthèse en attendant son prochain disque, pour se rendre compte du chemin parcouru mais surtout combien ce garçon, qui  était déjà très affûté au niveau des mélodies et de la composition, est devenu par la suite un orfèvre également dans les arrangements.

A noter également la ressortie de la bande originale du film expérimental Nuit noire d’Olivier Smolders parue en 2005. Un album sorti également sous l’entité Miam Monster Miam, aux tonalités pop blues folk, très doux.