10 albums parus au cours de ces dernières semaines, à écouter si possible toutes fenêtres ouvertes !

Crookram – Butterflies

Depuis ses débuts, Crookram s’est imposé comme un des maîtres du genre trip-hop lounge / abstract beat, recyclant avec bonheur l’esprit Easy-listening dans la plus pure tradition des productions de la des fin années 90, début 2000. Pour ce nouvel album, rien ne bouge chez notre beatmaker qui s’amuse toujours autant avec les musiques de films 60/70’s (Morricone notamment) dans un disque plein jusqu’à la gueule de samples et de beats pépères. Manque peut-être un ou deux singles qui permettraient à Crookram de gagner en notoriété, car il le mérite.

Jons – At Work On Several Things


Il n’a pas échappé aux fans de Mac Demarco qu’un nouvel album du canadien (Old Dog) était paru début mai. Quelque semaines avant, ces mêmes fans auraient sans doute pu s’offrir une jolie mise en bouche avec celui de Jons. Sans jouer exactement dans le même registre que Demarco, le groupe partage avec lui et avec un certain Jacco Gardner cette même coolitiude dans le son (Lo-Fi) et dans les compos avec des influences psyché pop rétro qui nous ramènent aux Beatles et à quelques fameux albums de la fin des années 60. Une jolie trouvaille du label Field Mates Records !

The Charlatans – Different Days


Comment peut-on être nostalgique d’Oasis quand on écoute ce nouvel album des Charlatans ? Les mancuniens délivrent un pur album de brit-pop avec des titres variés, dont une bonne moitié s’avère très accrocheuse, avec un son légèrement baggy et une petite touche électro. Un album bien sympa pour un groupe qui vieillit bien.

Ork – Orknest

Le mélange entre batterie et sonorités électroniques donne souvent des choses remarquables et originales comme ce premier album du duo Ork. Armés d’une foule d’instruments des plus divers (batterie, claviers, ukulele, kalimba, sampler…) le duo construit une musique où l’énergie rock fusionne parfaitement avec l’aspect expérimental des sonorités électroniques et acoustiques dans un ensemble très coloré, très varié, très fluide.

Biosphere – The Petrified Forest


Retour du norvégien Biosphere avec un Ep electro ambient très réussi, inspiré par le film « La Forêt pétrifiée » du réalisateur Archie Mayo sorti en 1936 avec Bette Davis et Humphrey Bogart. Six compositions atmosphériques et minimalistes avec des fragments de voix tirés du film. envoûtant.

World Spirituality Classics 1:The Ecstatic Music of Alice Coltrane Turiyasangitananda


Il y a dix ans Alice Coltrane nous quittait. Le label Luaka Bop propose aujourd’hui une compilation de titres composés dans un ashram près de Los Angeles dans les années 80. Des titres emprunts de spiritualité chantés avec les résidents de la communauté avec lesquels elle vivait. Cette compilation est le premier volume d’une série dédiée aux musiques spirituelles, proposée par le label de David Byrne… Krishna, krishna !

Shinatama – Astrocide, Pt. I


Spécialisé dans le genre vaporwave, le label Dream catalogue propose la nouvelle release de l’anglais Shinatama. Un album qui arrive à s’extraire du tout venant vaporwave avec des constructions qui ne tombent pas dans le copier/coller habituel, avec toutes ces sonorités trop référencées. Shinatama déroule des ambiances atmosphériques lynchiennes très réussies. A écouter entre deux épisodes de Twin Peaks !

Dodie Manta – Fragmented Memories


Après Mantaliptus, un mini-album inspiré des couleurs du Pacifique, le producteur Dodie Manta a ressorti ses samples les plus audacieux afin de nous livrer un album aux frontières de l’abstract hip-hop, où viennent se bousculer diverses influences, (electronica, ambient) et provoquer de belles sensations. Une production qui sort de l’ordinaire dans un genre où il est difficile de se singulariser. A découvrir !

Heliocentrics – A World of Masks


Soundway nous propose le nouvel album le collectif londonien The Heliocentrics où il sera question de musiques psychédéliques, dans un style qui mélange des influences qui vont du Velvet à Janis Joplin en passant par les musiques blaxpoitation. Le résultat donne un disque de jazz funk, soul, psyché krautrock très original.

Ian Hawgood and Wil Bolton – Transparencies


Ian Hawgood collabore avec Wil Bolton sur cet album d’ambient music suffisamment climatisé pour faire retomber la température du cerveau et permettre d’entamer une lente et douce progression vers le lit afin de trouver le sommeil du juste. Une très jolie réalisation pour aller jusqu’au bout de la nuit.