8 albums plus que charmants à écouter sur bandcamp – semaine #10 (2017)

Playlist 100% bandcamp - semaine #10 Dollkraut – Holy Ghost People

Why?, Porter Ray, Moon Bounce, Ondatrópica, Gnoomes, Dollkraut, Paddy Mulcahy, Andrew Weathers & Seth Chrisman dans la sélection de la semaine.

Why? – Moh Lhean


Le retour en grande forme de Why? Comme Jason Lytle et son Grandaddy, Yoni Wolf prouve que son style si particulier peut encore se renouveler de fort belle manière.

Porter Ray – Watercolor


Un premier album hanté par la mort et le désespoir dans une production atmosphérique d’une grande finesse pour le rappeur de Seattle, Porter Ray.

Moon Bounce – Clean House


Premier album pour l’américain Moon Bounce avec son « WARPien » fait de sonorités électroniques, de voix sensuelle et de gros beat downtempo. Ambiances chill et sonorités funky acides au menu de ce disque pas super original mais très plaisant.

Ondatrópica – Baile Bucanero


La nouvelle sortie Soundway nous vient de Colombie. Il s’agit du second album du collectif Ondatrópica avec un mélange de musiques latino de calypso et gaïta. C’est chaud c’est cuivré, c’est dansant. Très sympa !

Gnoomes – Tschak!


Ça démarre par des boucles de guitares saturées pour s’orienter gentiment vers un étonnant disque de krautpop-rock psychédélique. C’est plutôt original et c’est l’œuvre d’un groupe russe portant le doux nom de Gnoomes.

Dollkraut – Holy Ghost People


Voilà un disque qui ne ressemble à rien de connu par ici. C’est sorti sure le nouveau label de Jennifer Cadini et ça donne une sorte de krautrock lo-fi , spectral et caverneux d’où ressort une forme d’originalité certaine. En plus, la pochette est top !

Paddy Mulcahy – The Words She Said


On prend le large avec le producteur compositeur irlandais Paddy Mulcahy. Sa musique principalement composée de notes de piano et de nappes de synthés analogiques nous emmènera très loin et très haut avec des compostions poétiques et cinématographiques à souhait.

Andrew Weathers & Seth Chrisman – Ogallala


Cet album d’ambient folk drone très prenant, très contemplatif est l’œuvre du duo Andrew Weathers et Seth Chrisman. Pour leur 3e collaboration, les responsables du labels Full Spectrum ont enregistré des field recordings prés de chez eux à Littlefield, au Texas. Le résultat donne un disque en forme de BO de western minimaliste. Une vraie réussite.

8 albums fameux à écouter sur bandcamp – semaine #9 (2017)

La playlist bandcamp 8 - Shadow Band covezr album

Nadia Reid, Methyl Ethel, Cannibale, William Ryan Fritch, Shadow Band, Dear redaer, PC Worship et Occams Laser : c’est la sélection 100%bandcamp du début mars.

Nadia Reid – Preservation


Ok, la pochette n’est pas super glamour, mais les chansons elles sont très belles, et la néo-zélandaise fait le taf dans un style assez proche de celui de Suzanne Vega.

Methyl Ethel – Everything Is Forgotten


Ok, le dessin sur la pochette est un peu moche, mais la pop sympa de ce trio australien vaut le détour quand même.

Cannibale – No Mercy For Love


On entend plein de choses dans ce premier album de Cannibale. Des Doors, du Poni Hoax, mais aussi de la musique africaine ou tropicale, du son plein de chaleur et de rythmes venu pourtant de Normandie. Crémeux !

William Ryan Fritch – Birkitshi – Eagle Hunters In A New World


Découvrir la musique de William Ryan Fritch c’est comme partir pour un long voyage avec juste un sac à dos sans savoir quand est-ce que l’on va revenir. Ici, on atterrit en Mongolie avec une BO composée pour un documentaire (filmé à la GoPro) sur des chasseurs d’aigles Mongols. Dépaysement garanti.

Shadow Band – Wilderness Of Love


Des relents de Night In White Satin, Une soupçon de « Wall Of Sound » Made In Spector, des cœurs bouleversants comme chez Fleet Foxes… ce collectif de Philadelphie nous offre là un superbe album de psyché folk aux au son 60’s, sorti chez Mexican Summer.

Dear Reader – Day Fever


Derrière le nom de Dear Reader, on trouve Cherilyn MacNeil, une jeune artiste Sud-Africaine exilée à Berlin. Son style pop folk léger séduira notamment pour l’utilisation des voix mais aussi pour les douces harmonies et la poésie qui s’en dégage. Moi j’aime bien !

PC Worship – Buried Wish


Punk, grunge, noisy, lo-fi… il y a en a pour tous les goûts dans ce disque aux guitares lourdes et aux rythmes lents. Un disque qui sent bon le DIY, les skates, les bonnets vissés sur la tête et les pantalons baggy… avec en plus le fantôme de Sonic Youth qui plane sur tout ça.

Occams Laser – Ascension


C’est la sortie synthwave darkwave de la semaine ! Avec son ordinateur, l’anglais Tom Stuart nous sort un gros son qui mélange sonorités electro 80’s sombres et rock FM. C’est speed, ça tabasse et ça fait du bien putain !

Ichiru : un solo piano bouleversant du japonais Daigo Hanada

Un petit solo piano bien comme tout avec le japonais Daigo Hanada.

On y retrouve la même mélancolie et la nostalgie que dans les œuvres du défunt auteur  de bande dessinée Taniguchi avec en plus ici ce son de piano si particulier, un peu lo-fi, comme dans certains disques de Nils Frahm, où le bruit de l’instrument au contact de celui qui en joue compte presque autant que les notent qui en sortent.

Un disque hautement cinématographique, riche en émotions, où l’on retrouve cette sensibilité japonaise si particulière et si belle.
C’est paru sur Moderna Records, un label québécois dont le catalogue mérite qu’on s’y arrête un instant.

Daigo Hanada – Ichiru
Moderna records – février 2017