Pour ceux qui aiment alterner vieilleries et nouveautés, pour ceux qui sont friands  de rééditons, le label Light In The Attic fait figure de référence depuis 2002.

Il suffit de jeter un coup d’œil au catalogue du label de Matt Sullivan pour se rendre compte des chefs-d’œuvre qui ont déjà été réédités.
Fin décembre le disque ressortait deux disques majeurs de Lee Hazlewood : 16 et Cowboy In Sweden mais également des sessions acoustiques de Tim Bickely datant de 1967.

Avant cela il y avait eu L’Amour de Lewis, mais aussi la BO de Dune, Les Black Angels ou encore Sixto Rodriguez… Un mine je vous dis !

http://lightintheattic.net/