Ziklibrenbib, des musiques en libre diffusion dans les médiathèques

ziklibrenbib logo

Qui dit bandcamp dit parfois « Musique libre ». Il existe depuis 2012 un collectif de médiathécaires rassemblés autour du projet Ziklibrenbib afin de faire connaitre ces musiques auprès du grand public.

Ziklibrenbib est un blog collaboratif consacré aux musiques en libre diffusion. Il regroupe une dizaine de médiathèques qui proposent une sélection régulière d’albums, présentées à travers des mini-chroniques et des morceaux en écoute. Mais Ziklibrenbib c’est aussi un service auprès des adhérents de médiathèques dans quelques villes de France.

Nous avons posé quelques questions aux responsables du projet pour en savoir un peu plus sur le fonctionnement de Ziklibrenbib.

Comment est né Ziklibrenbib ?

Ziklibrenbib est né d’une rencontre, celle de Antoine et Vincent, des férus de musique libre qui proposaient à leur usagers des sélections sous forme de CD gravés dans leurs médiathèques respectives de Pacé et d’Argentan. L’idée était d’étendre cette médiation autour des musiques libres via un site internet et par ricochet dans d’autres bibliothèques. Avec l’arrivée rapide et régulière de nouveaux contributeurs, Ziklibrenbib est devenu le premier projet collaboratif inter-bibliothèques d’envergure nationale.

Aujourd’hui, comment fonctionne concrètement Ziklibrenbib ?

Ziklibrenbib est aujourd’hui animé par une vingtaine de professionnels, répartis sur toute la France. Nous misons tout sur un fonctionnement participatif et volontaire, selon le temps de disponibilité de chaque contributeur. Ces derniers participent via la rédaction d’une chronique, l’élaboration de différents supports de communication, la sélection des titres figurant sur nos compilations trimestrielles, l’organisation de l’élection du titre de l’année et plus globalement la mise en place d’animations à l’échelle nationale (tournée de musiciens en libre diffusion…). Le tout sous la coordination des deux co-fondateurs…

Comment se fait le lien dans les médiathèques avec les adhérents ?

Nous proposons différents outils de médiation, dont le principal reste… les chroniques, qui permettent aux collègues d’avoir une sélection d’albums de qualité à proposer à leurs usagers. Certains nous font l’amitié de communiquer sur le projet en lui-même, que ce soit par une affiche dans leurs locaux, la mise à disposition des chroniques au format papier ou encore un article sur leur portail. D’autres vont plus loin et décident de faire de la médiation autour d’albums (prêt de CD gravés (dont nos compilations trimestrielles), prêt de clés USB (sélections d’albums par genre musical ou par période), borne de musique libre, BiblioBox…). Enfin, de nombreuses bibliothèques (plus de 80 l’an passé) participent à l’élection du titre de l’année, une animation clé en main conçue pour faire découvrir des artistes libres de façon un peu ludique (un vote pour son titre préféré). Mais nous sommes régulièrement surpris par les idées de certains collègues ou par l’enchaînement de certains événements. Les contacts pris avec a Singer of Songs lors d’une élection ont par exemple débouché sur une tournée mémorable dans 15 bibliothèques à l’automne 2015. On ne peut par rêver d’un meilleur lien !

Vous faites des compilations, trimestrielles. Comment se fait la sélection et quel est le but de ces compilations ?

Pour les compilations trimestrielles, nous envoyons la liste des morceaux à télécharger aux collègues inscrits à la newsletter, qui disposent alors de trois semaines pour proposer leurs sélections de 16 titres. La compilation publiée par la suite est le résultat de cette phase de vote. Ces compilations peuvent être diffusées librement, et notamment dans toute bibliothèque qui le souhaite pour faire connaitre ces musiciens en libre diffusion à leur usagers. Elle permettent aussi de se rendre compte de la richesse et l’actualité bien fournie du monde des musique en libre diffusion.

L’année vient de se terminer. Quels ont été vos coups de coeur pour 2016 ?

Laurence (Médiathèque Argentan Intercom)
Story Bird – Story Bird

Elise (Médiathèque Argentan Intercom)
Miët – Cryptids

Nicolas (Médiathèque de Toul)
Tintamare – Théorème du nombre critique

Jean-Bapstiste (Médiathèques de Durance Luberon Verdon Agglomération):
Chafouin – Ça suffa comme çi

Georges (Médiathèque Argentan Intercom) :
Jaune Dark – White Night

Vincent (Médiathèque Argentan Intercom) :
talons’ – Work Stories

Antoine (Médiathèque de Pacé) :
Uniform Motion – 5
a Singer of Songs – Fading

Stöj Snak – ScreamerSongwriter

Merci à Antoine (co-animateur du blog  Ziklibrenbib –  La musique libre s’invite dans les médiathèques).

Janvier 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s