La soft-pop de Exit Someone débarque chez atelier ciseaux

EXIT SOMEONE - Dry Your Eyes

C’est une jolie découverte que constitue ce EP du duo montréalais Exit Someone.

Composé du couple June Moon (Forever) et Thom Gillies (Vesuvio Solo, Ex Tops), Exit Someone délivre une pop légère, délicieusement  FM et Funky à travers  6 titres qui rappelleront  par moment Metronomy ou des choses du label Italian Do it Better (Chromatics…).
Un Ep plein de charme à découvrir sur le label Français Atelier Ciseaux.

10 albums remarquables à écouter sur bandcamp – semaine #4 (2017)

Abigail Lapell – Hide Nor Hair cover album

Un petite playlist de 10 albums, 10 nouveautés dans tous les genres, qui valent vraiment le détour.

Abigail Lapell – Hide Nor Hair


L’album super touchant d’une jeune folk-singeuse de Toronto.

Michael Chapman – 50


Country Folk d’un vétéran de la scène anglaise. Superbe.

Fleece – Voyager


Pop sympatoche dans un esprit assez proche des productions Captured Tracks.

Danny Michel – Khlebnikov


Folk music aux influences maritimes pour ce canadien.

Brace ! Brace ! – Controlled Weirdness


Son Garage pop de première bourre en provenance du label Howlin Banana !

Paddy Mulcahy – Nowhere to Be


Ambient piano néo-classique. La touche mélancolique et minimaliste de la sélection.

BOTANY  –  Raw Light II


Rêveries et autres collages Folktronica pour ce petit cousin de Bibio.

Damu The Fudgemunk – Vignettes


Hip hop à l’ancienne !

FJAAK – Fjaak


Techno racée et puissante. A écouter à fond au volant d’une 205 GTI.

The Molochs – America’s Velvet Glory


Pop folk à la sauce Dylan en provenance de Californie avec des petites influences Velvet Underground, Lou Reed. Sympa. 

Anthony Child – Electronic Recordings from Maui Jungle Vol. 2

Anthony Child – Electronic Recordings from Maui Jungle Vol. 2

Deuxième volume des explorations musicales d’Anthony Child (Surgeon) pour le label Mego.

J’avoue avoir été d’abord attiré par cette pochette sans doute de par mon amour pour la nature verdoyante. Derrière cette photo à l’aspect bucolique se trouve une musique pas si facile que ça, répétitive, faite de sonorités électroniques minimalistes et distordues enregistrée sur l’île de Maui, dans l’archipel d’Hawaï.

Le résultat est assez contrasté, avec des morceaux aux ambiances parfois étranges qui se révéleront au fil des écoutes… en tout cas un disque qui faut le coup de faire l’effort.