Belle semaine de musique en perspective avec au menu  : Johnny Mafia, Vagina Town, Totorro, Agnes Obel, William Ryan Fritch, Motorama, John K. Samson et Weyes Blood.

Johnny Mafia – Michel-Michel Michel (Alter-K)


Rock garage ! On connait la recette par cœur. Mais quand c’est fait avec autant de sincérité de désinvolture et de fraicheur qu’ici, on prend encore et toujours !

Vagina Town – 11 Love songs (Kythibong)


Un peu de chaleur et surtout de rock and roll avec les nantais de Vagina Town et un premier album au titre en trompe-l’œil, inclassable et foutraque au possible où chaque titre impose un genre à lui tout seul. Revigorant !

Totorro – Come to Mexico (Recreation Center)


Les Rennais ont toujours là avec leur math rock toujours aussi énergique et travaillé mais qui s’arrondit un peu au fil du temps. Qui s’en plaindra ?

Agnes Obel – Citizen Of Glass (Pias)


La grâce, l’élégance et la froideur sont encore une fois au rendez-vous du répertoire de la berlinoise Agnes Obel avec un nouvel album plus étrange et envoutant encore que les précédents. Superbe.

William Ryan Fritch – Ill Tides (Lost Tribe Sound)


On en rigole toujours pas chez William Ryan Fritch, en revanche on reste captivé par l’ambient folk instrumental de William Ryan Fritch aux allures de BO de western crépusculaire.

Motorama – Dialogues (Talitres)


Sur ce nouvel album, le style de Motorama se fait moins monolithique, moins sec. Les mélodies se font plus franches. Sans doute leur album le touchant et le plus réussi à ce jour.

John K. Samson – Winter Wheat (Anti)


Country folk intimiste au menu de cet album signé du canadien John K. Samson dont le style évoquera par moment celui de Neil Young ou des meilleurs représentants de l’americana actuelle.

Weyes Blood – Front Row Seat to Earth (Mexican Summer)


Folk luxuriant aux influences californiennes 70’s… mais pas que, pour cette jeune chanteuse basée à New York. Une vraie découverte.