Interview avec KIM à l’occasion de la création de sa page bandcamp

kim giani photo blog

Si l’on voulait définir KIM en deux mots, on pourrait dire que c’est « L’artiste aux 1000 projets ».  Pas toujours facile à suivre entres ses disques solo, ses avatars, ses collaborations, ses créations aussi multiples que variées, KIM est un des artistes les plus prolifiques et  passionnants en France depuis quelques années.

A l’occasion de la mise en ligne de sa page bandcamp — avec notamment un disque de jazz sous le pseudo de Stan G et un autre carrément électronique sous celui de Laptop sisters —, on a demandé à KIM de nous  parler un peu de ce qu’il avait sur le feu actuellement mais aussi de sa collaboration avec l’épatante Cléa Vincent qui vient de publier son premier album, Retiens mon désir.

Tu viens encore de publier un nouveau projet où il est question de jazz ? Ça s’appelle Stan G, peux-tu nous dire deux mots ?
KIM : En effet, je viens de publier le premier album de Stan G. C’est un avatar, un de mes personnages fictifs. J’en ai quelques uns, comme Marc Hibo, par exemple. Ce sont des patronymes différents de mon nom KIM, qui est mon prénom civil, et sous lequel je publie mes disques solo de chansons ou de musique. Comme je publie beaucoup, l’avatar me permet d’inventer un personnage, sans pour autant inonder ma discographie. En plus, on peut tomber dessus par hasard sans aucune information, et cela m’intéresse.
J’ai commencé l’apprentissage du saxophone depuis 5 mois et j’ai eu envie d’enregistrer mes premières idées mélodiques, qui sont embryonnaires et naïves du fait de mon faible niveau à cet instrument. Je n’ai pas trouvé d’ami dans le jazz pour m’accompagner car je joue depuis très peu de temps. Alors j’ai imaginé Stan G, un saxophoniste chanceux, candide, et qui, malgré son niveau débutant, trouve des copains pour jouer avec lui. Je me suis auto accompagné aux batteries, piano, basse, et c’était dans la boite. J’ai publié l’album sous le nom Stan G, en digital, Itunes, streaming etc. Puis, quand j’ai voulu le publier sur bandcamp via mon nom, cela indiquait « KIM » comme interprète. J’ai modifié le titre pour bancamp et cela devient « KIM présente Stan G »

Tu publies aussi le volume trois d’une série intitulée Laptop Sisters ? Que trouve t-on derrière ce nom étrange ?
Mes albums sous le nom Laptop Sisters sont un autre de ces avatars. J’aime l’idée de dire que c’est un duo entre mon Ipad et moi même. Il s’agit tout simplement d’improvisations que j’enregistre avec mon Ipad, quand je suis en tournée. Le train, par exemple, me donne plein d’idées de musiques. Je regroupe cela sous le nom Laptop Sisters. Tout sort en digital uniquement, et en streaming. Il y a eu un album en 2012, un en 2013 et le troisième vient de paraitre. Pour bandcamp, j’ai du procéder comme pour Stan G et intituler cela « KIM présente Laptop Sisters » afin de tout regrouper sur ma page naissante.

Tu viens donc de créer une page bandcamp comme tu viens de le dire. Qu’est ce qui t’as décidé ? Qu’est ce qu’on va y trouver exactement ?
Je découvre bandcamp. C’est Victor de chez Midnight Special Records qui m’a convaincu de figurer sur ce site. J’aimerais qu’on y trouve toute ma discographie sous le nom « KIM » ainsi que tous mes avatars. A l’heure où je te raconte cela, je ne sais pas si je pourrai charger tous mes albums, ni si je pourrai charger certaines de mes musiques qui sont trop longues pour bandcamp. J’ai des musiques qui durent parfois 30 minutes, et bandcamp refuse de les uploader. Je ne sais mas comment procéder. On verra…
J’ai sorti à ce jour 30 albums et une quinzaine de singles en solo depuis 1994, sur 17 labels différents. J’ai également commencé à publier en solo mais sous d’autres noms, parfois de façon satirique, parfois de façon expérimentale, et sans label dans ce cas là, depuis 2010. Il y’a environ 16 albums de plus si j’ajoute ces avatars. J’aimerais tout rassembler au même endroit avec des mentions « KIM présente… » pour mes avatars et « KIM » quand ce sont mes disques comme interprète réel. Ainsi, il n’y aurait de lisibilité totale que sur cette page bandcamp. A l’inverse, sur Itunes, en streaming, ou dans les bacs en physique, il y aurait une nette différence entre ce que je publie sous « KIM » et ce que je publie avec avatars. Pour le moment, je charge les chansons. On verra ce que bandcamp me laissera stocker.

Parle nous de la collaboration avec Cléa Vincent et de « Soulevant », titre que tu as écrit avec elle et que l’on retrouve sur son premier album « Retiens mon désir ».
Nous avons écrit « Soulevant » avec Cléa Vincent à quatre mains et elle a en effet enregistré une version de cette chanson pour son album, arrangée par Raphaël Léger. Avec Cléa, nous ne savons jamais qui chantera la chanson. Nous n’imaginons personne, nous écrivons, tout simplement. Nous avions écrit « Happée coulée » lors d’un précédent atelier. Je l’eus chantée avec Cléa lors d’enregistrements. Puis Cléa l’a chantée en solo quelques temps, puis c’est Luce qui a finalement chanté cette chanson.
Pour « Soulevant » il s’agissait pour nous d’une ballade que nous avions mise de côté. Puis elle a eu envie à nouveau de chanter cette chanson. Nous avons un quatuor de punk yéyé ensemble, « Les chansons de ma tante » avec lequel on joue les chansons de ma tatie Joyce Giani. « Soulevant » s’est retrouvée ajoutée au reste du répertoire de ce groupe, en concert. Puis Cléa et Raphaël en ont enregistré la version de l’album de Cléa. Nous avons quelques autres chansons écrites lors de nos ateliers écriture. L’une d’elles s’appelle « dans les strass ». Cléa la chante lors de ses concerts, parfois. J’adore écrire avec Cléa. J’ai l’impression que nous sommes jumeaux mélodiques. On a les mêmes notes qui viennent aux mêmes moments, et les paroles coulent de la même façon. C’est étrange à raconter mais nous écrivons très vite les chansons. Puis on les oublie. Puis on les ressort de notre ordinateur. Quand on improvise ensemble, lors de nos concerts en duo, ou bien quand elle m’accompagne avec mon backing band lors de mes concerts sous mon nom « KIM », ou bien avec notre sextet de jazz « A La Mode », nous avons des notes similaires qui arrivent.

Quels sont les projets de KIM pour les mois à venir ?
Depuis quelques années je dessine des bédés et des tableaux. Depuis l’an dernier j’ai commencé la couleur. Donc en ce moment je prépare des tableaux, ainsi qu’une bédé « La planète fromage ». Ma prochaine exposition a lieu à Brest le 16 novembre et accompagne mon nouveau spectacle « Planète Fanfare » écrit avec Arnaud Le Gouëfflec. Ce jour-là sortira aussi la B.O du spectacle en CD et Digital.
Par ailleurs je prépare en ce moment mon nouvel album de chansons pop sous mon nom « KIM » donc, en tant qu’auteur compositeur interprète, mais je ne suis pas derrière la console. La réalisation, l’enregistrement et le mixage sont assurés par Victor Peynichou et Marius Duflot du label Midnight Special Records. C’est d’ailleurs sur ce label que l’album sera publié. Il s’agit de l’écurie de Cléa Vincent, Michelle Blades, Laure Briard, Ashtray. Ce sera un disque chantant et dansant.
En même temps que tout ceci, j’ai aussi mes concerts solo ou accompagné. Je prépare également un one-man-show pour le 3 février 2017. Un « seul en scène « qui parle de la musique.
J’ai aussi une bédé aquarelle en chantier sur des textes de Baptiste W Hamon. Tout ceci concerne donc mes concerts, disques ou dessins sous mon nom « KIM », car j’accompagne aussi Carmen Maria Vega en tournée. Je joue en duo mensuel avec Cléa Vincent, tourne avec « Play », « Planète Fanfare » etc. Je dois l’indiquer si je veux valider des bisous de la part de toutes ces chouettes personnes avec qui je fais des machins.

octobre 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s